Ma relation avec les plateformes

Si vous lisez les blogs, vous passez sûrement un peu de votre temps sur les réseaux sociaux. Même si vous y passez seulement 10 minutes, vous pourrez tomber sur des publications avec le mention « produit offert ». Vous pourrez aussi tomber sur des publications qui se ressemblent ou qui sont postées avec quelques jours d’intervalle sur vos comptes favoris.

On ne va pas se mentir, c’est chouette de recevoir des produits « gratuits » (je mets des guillemets car le gratuit devient vite contraignant). Alors, oui, c’est bien moi qui fait les démarches pour l’inscription, c’est bien moi qui commande les produits sur le store, c’est bien moi qui reçoit, teste et vous fait des revues sur les produits. Mais, ça c’était avant…

Petit disclaimer

Cet article est dans mes brouillons depuis un long moment. Pour vous dire, j’ai même eu des discussions à ce sujet avec des influences à plus de 100k sur Insta qui m’ont encouragées à le sortir. Une partie de moi avait envie de le faire, une autre redoutait les « retombées » ou l’incompréhension face à ce sujet. Puis, je me suis faite une raison. Ce blog est un lieu où je peux dire librement ce dont j’ai envie de parler. C’est pour cela que l’article sur ma relation avec les plateformes finit enfin par voir le jour sur mon blog.

Pour parler de mon cas, j’ai au tout début de mon blog reçu pas mal de produits de la part de la plateforme Subleem. N’y voyant que du feu, ne connaissant rien au SEO, au duplicata et autres « astuces pro ». Je me sentais spéciale car mon blog débutait et je pouvais recevoir des produits gratuits. J’ai longtemps reçu, testé et rédigé des articles dans un délai raisonnable, j’ai ainsi contribué à leur donner mes articles. Car il faut savoir que chez eux, le repost était en fait, une vaste blague. Un copier/coller de votre article était réalisé et leurs liens d’affiliations y étaient apposés…

J’ai passé des heures à retirer leurs liens et à effacer mes articles de leur site pour enfin clôturer mon compte.  À l’heure ou je rédige cet article, ce site beauté n’existe plus…

Je vous parlais de délai pour rédiger un article, le mois prévu au début à vite été réduit à 15 jours, même pour un article soin, sauf que vous vous en doutez on ne peut pas se faire de réel avis sur le produit. Comme je tiens à mon intégrité, vous connaissez le résultat.

J’ai aussi eu l’opportunité de recevoir, toujours en m’inscrivant, des produits de la plateforme Hivency, Yo et Influence4Brands moins de 3 produits pour les deux dernières plateformes citées. Je ne parlerai pas d’Octoly car je n’atteint pas les critères requis pour pouvoir être éligible à l’inscription.

Pour la première plateforme Hivency, j’ai été dans un premier temps ravie. Un store rempli, des crédits à utiliser pour commander des produits. Je ne cracherai pas dessus car j’ai fait des jolies découvertes et j’ai pu vous rédiger des revues complètes sur les derniers produits en vogue.

La plateforme a évoluée ainsi que leur politique. Avant, Hivency était une plateforme accessible aux blogueuses ayant suffisamment de vues (dans mes souvenirs 1000 vues/hebdomadaire). Je ne vais pas me plaindre que mon store soit moins rempli que d’autres, non, je déplore juste les conditions « après réception » du produit gratuit.

C’est vraiment là dessus que je veux mettre le doigt, pas sur l’évolution de la plateforme car l’évolution est une bonne chose sauf quand les conditions après réception deviennent vite exagérées.

En effet, on en arrive à beaucoup de contraintes pour un produit dit gratuit :

Entre le repost + article + photos sur les réseaux

L’article doit être écrit sous 15 jours

  • insérer des liens commerciaux
  • vendre un rein
  • dire du bien
  • déballer le produit en story
  • poster sur le feed
  •  mettre en bio un lien de téléchargement

On nous demande presque, je dis bien presque le même travail qu’une blogueuse pro, mais pour kedal. Ah si! Pour un produit offert. Sans me vanter, mon travail sur mon blog, mérite plus qu’un produit offert à 5 €. En toute transparence, je n’ai jamais voulu recevoir de produits à moins de 20€ et même là, avec toutes les conditions, la rédaction, les photos, on est bien loin de ce que l’on imagine…

 

Qu’adviendra-t-il de mon blog ?

 

Vous devez le remarquer, il y a beaucoup moins de publications, articles avec la mention produit offert grâce à telle ou telle plateforme. Je ne suis pas une blogueuse professionnelle. J’ai envie que cet espace soit l’espace que j’ai choisi. Toujours partager avec vous, ce que j’ai envie quand j’en ai envie.

*Sans contraintes, ni Obligations!

Je n’ai plus envie de contribuer à cette promotion marketing en vous proposant les mêmes choses que la voisine. En vous matraquant h24.

Plus je vois les mêmes publications sur un produit, moins j’ai envie de m’y intéresser. Je pense que pour vous c’est exactement la même chose.

Bien entendu, on peut y trouver son compte. Mais, ce n’est pas la façon dont j’ai envie de procéder. Je pense aussi, qu’Insta a tellement changé avec cette course aux followers que cela peut être compliqué de se démarquer. Je me tire peut être une balle dans le pied au niveau de la blogo. Mais, je n’ai jamais été plus sereine, plus sûre de moi et de mon blog, que depuis que j’ai arrêté de commander sur des plateformes.

Soyez vous-même, je ne le dirais jamais assez. N’oubliez pas pourquoi vous avez dans un premier temps ouvert votre blog. La passion doit rester notre premier vecteur de communication.

 

Vous en êtes ou vous? Vous connaissez les plateformes et les utilisez? Ou ce sont elles qui vous utilisent?

 

 En attendant de vous retrouver dans un nouveau billet, je vous embrasse. Prenez soin de vous.

XoXo

simplement marilyne

Publicités

3 réflexions sur “Ma relation avec les plateformes

  1. Tellement d’accord avec toi ! Moi j’utilise pas ces plateformes parce que comme tu l’as dit j’essaie de ne pas faire comme les autres. Ces plateformes ne considerent que les blogueuses qui ont beaucoup de followers et c’est dommage que maintenant Instagram soit devenue la course aux followers 🙂

    J'aime

  2. Rokusan dit :

    Je découvre ton blog à travers cet article et j’ai envie de dire : merci ! Merci de partager cette réflexion et cette conclusion que je partage entièrement. Quand j’ai ouvert mon blog on m’a dit « euh pourquoi tu fais ça ? Pour avoir des voyages gratuits ? » et je l’ai assez mal reçu. Si j’ecris c’est pour partager et par passion, et j’ai l’impression que la multiplication des partenariats sur les blogs empêchent certains lecteurs de s’y retrouver et d’apprecier le contenu pour ce qu’il est sans avoir à s’en demander s’il est sincère ou non.
    Bref tout ça pour dire bravo pour cette décision et je ne doute pas que tu te retrouveras dans ce que tu souhaites réellement ! 🙂
    À bientôt !

    J'aime

  3. Cc ma belle je suis on ne peut plus en accord avec ce que tu dis subleem et moi ça s est terminé très rapidement ensuite il y a eu des demarcheurs par mail mais le pire la course à la célébrité en gros aux followers j avais perdu mon identité a acheter les derniers produits etc faire des photos de dingue et attendre les likes aujourd’hui je m en tappe la première fois que j ai eu un com sur un de mes articles j étais tellement contente et je m en foutais des stats et pour retrouver ça ben j ai préféré arrêter pendant 1 an je vais reprendre tout doucement mais sans contrainte. Pour insta c est regrettable on est noyer dans une masse de compte à but lucratif 😂😂 bref contente que tu te sois libéré et super article on sent que ça vient du coeur 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.