Non ma fille, tes cheveux ne sont pas une calamité!

On parle souvent de l’acception de soi, d’essayer d’aimer ce que nous sommes, cela s’applique aussi à nos cheveux, qu’ils soient lisses, crépus, bouclés et j’en passe. Ces concepts ne sont pas réservés aux adultes ou jeunes adultes alors qu’en est-il de nos jolies têtes bouclées (oui, je ne peux pas dire blonde hein). Comment leur faire apprivoiser et apprécier leur tignasse, surtout quand ils arborent une chevelure différente de la vôtre (je rêverai d’avoir la sienne), lorsqu’ils sont enfant.

Elle aussi a besoin d’apprendre à aimer ses cheveux, et je peux vous dire qu’il en a fallu du temps. L’estime de soi passe par toutes les choses que nous parents leur disent, c’est notre devoir de les accompagner sur ce chemin. Le cercle familial joue un rôle important car si nous ne l’acceptons pas comme elle est, comment la société ou eux-mêmes pourraient-ils y parvenir.

Entre les questions existentielles et le regard des autres, il est parfois difficile de faire la part des choses, surtout à cet age. « Pourquoi j’ai les cheveux bouclés? » « Pourquoi est ce qu’ils sont aussi épais? » « Pourquoi ils ne sont pas lisses comme ceux de ma meilleure amie? » « Pourquoi je ne peux pas les lisser tous les jours? »

Le genre de questions qui me donnent envie de donner pour seule réponse:

« Ma fille, tes cheveux sont uniques et beaux! »

Tu as des cheveux en bonne santé, longs, épais avec une jolie couleur bien qu’indéfinissable. Tu peux grâce à leur texture faire une multitude de coiffures. Jouer avec eux selon ton humeur.

Et puis, tu sais tu as ta maman qui prends le temps de les coiffer, les laver, et surtout te dire que tu es belle avec tes cheveux!

Oui car je sais qu’à l’école beaucoup te donnent des surnoms vis à vis de tes cheveux et pourtant, tu sais que tu peux en être fière.

Elle l’a compris depuis que j’ai moi même sauté le cap en faisant mon big chop. Nos cheveux naturels sont ceux que l’on va porter toute notre vie et qu’il faut donc réussir à les aimer et apprécier cette nature différente des autres.

 

Difficile de lui faire accepter ses cheveux bouclés quand moi même je faisais défriser les miens. La nuance était là, étant enfant, mes cheveux ont toujours représenté une corvée pour ma famille, personne pour me dire qu’ils étaient beaux.

Je pourrai l’emmener chez le coiffeur pour les lui faire défriser ou qu’elle porte des tresses ou nattes collées, mais à quoi bon lutter contre la nature. Je ne suis plus une adepte de ces pratiques. Plus jeune, j’ai subi les défrisages et leur cercle vicieux, l’engrenage du « rituel », tous les 3 mois. voir mes repousses et leur faire la guerre.

Je préfère prendre le temps de connaître la texture de sa crinière plutôt que de lui imposer une coiffure sous prétexte qu’ils sont durs à coiffer.

Les paroles, nos paroles comptent beaucoup, le regard que l’on porte sur eux aussi. Lui donner de l’assurance est un exercice périlleux, je n’excelle pas dans le domaine, mais je suis persévérante et me dis que mon amour pour elle est le plus important.

Non ma fille tes cheveux ne sont pas une calamité!

Puis regarde autour de toi, écoute ce que les adultes disent, que tu as des cheveux magnifiques, qu’ils aimeraient les avoir.

Puis pour réussir cette aventure tu as le soutien sans faille de tes parents.  Une routine capillaire adaptée, dont je vous parlerai si cela vous intéresse, des gestes remplis d’amour pour s’en occuper et de la patience.

cheveux-enfants-metisse-boucles

Ce que j’aime le plus c’est que maintenant, tu oses sortir avec tes cheveux libres ou en demi queue, sans avoir honte de tes cheveux. Alors oui, elle n’a pas les cheveux crépus comme les miens, mais à bientôt 11 ans, avec mon aide, elle a appris à les aimer et les soigner avec les bons gestes.

En attendant de vous retrouver dans un nouvel article, je vous embrasse. Prenez soin de vous.

XoXo

simplement marilyne

Publicités

20 réflexions sur “Non ma fille, tes cheveux ne sont pas une calamité!

  1. Elle se rendra compte au fur et à mesure (et surtout les gens vont le lui dire régulièrement … à part les jalouses!) qu’elle a des cheveux magnifiques!
    Mes filles aussi sont passées par cette étape … Bisous et bonne journée !

    J'aime

  2. Elle a des cheveux tellement beaux ta fille ! Dans quelques années elle fera clairement la différence, et les personnes qui lui donnent des surnoms baveront sur ses cheveux ! On est tous passé par là malheureusement, mais le constat reste le même après fort heureusement 🙂
    Je trouve cela vraiment super que tu aies compris qu’il fallait toi aussi assumer tes cheveux naturels pour être en adéquation avec ce que tu lui dis 🙂
    Cindy

    J'aime

    • Cela à prit du temps pour moi tu te rends compte j’ai franchi le cap à 31 ans, cela fait plus d’1 an maintenant et je ne regrette pas.
      Je ne voulais pas qu’elle reproduise le même schéma.
      En tout cas, merci ma douce ça va lui faire plaisir de lire les commentaires. ❤

      J'aime

  3. Super article ! ^^
    Je ne suis pas une maman, du moins pas encore ahah ! Mais j’ai une maman qui, comme toi, m’a toujours encouragée à porter mes cheveux naturels. Je lui en suis très reconnaissante.

    Bisous !

    J'aime

  4. Alexandra Heutte dit :

    Quel joli article. Ta fille a vraiment des cheveux magnifiques et tu en parle avec tellement d’amour tu es vraiment une maman extraordinaire gros bisous à vous deux

    J'aime

    • Oh ma jolie, je te remercie vraiment, j’ai même fais lire ton commentaire à mon chéri en lui disant : tu te rends compte du message tellement adorable.
      Tu es d’une gentillesse inimaginable. Je te remercie d’être présente pour moi.
      Des bisous ❤

      J'aime

  5. cocoisa dit :

    Je passe par les mêmes soucis. Ma fille a 10 ans. Pour lui faire accepter ses cheveux c’est un combat. Elle a les mêmes que ceux de ta fille. Je vis dans une ville où il y a très très peu de noires ou métisses, donc autant te dire que toutes ses frequentations ont les cheveux lisses et blonds lol. Beaux au demeurant mais je préfère nettement ceux de ma puce. Je ne défrise plus mes cheveux depuis 10 ans. J’espérais lui donner cet amour du cheveux mais la mode et les médias ont raison de moi. Mais je ne lâche rien. Je l’encourage à les aimer, je lui fait des coupes à tomber et ses copines sont jalouses lol. Ça commence à peine à germer ce semblant d’affection pour ses cheveux.
    Je te remercie de parler de ce problème, on voit que tu aimes ta fille par dessus tout. C’est tellement important l’estime de soi.
    C’est important que le papa le lui dise aussi.
    Si tu pouvais nous expliquer ou nous montrer comment elle fait pour s’ en occuper seule à présent, ça serait super. Moi j’ai du mal à lâcher prise, j’adore m’occuper de ces cheveux! Et les miens partent en vrille MDR.
    Bises à vous.

    J'aime

    • Oh merci pour ton retour, c’est vrai que les médias et la mode ne nous aide absolument pas. Mais, il faut réussir à se rendre à l’évidence nous avons la chance d’avoir nos cheveux!
      Elle a de la chance d’avoir de beaux cheveux aussi ta fille et le fait que tu l’a coiffe, l’encouragera par la suite.
      Je pense qu’il ne faut jamais lâcher prise lol.
      Je prépare l’article du coup, car j’ai eu pas mal de demande sur Insta, à voir si elle est aussi conciliante que pour cet article.
      En tout cas, je te remercie encore pour ton passage.
      Bisous

      J'aime

  6. Coucou, je me retrouve dans ton article ! J’ai moi-même les cheveux frisés bouclés et lorsque j’étais jeune on s’en est beaucoup moqué. Les adultes admiraient mes cheveux mais je n’écoutais que les commentaires de mes pairs qui eux les détestaient. J’ai commencé à les assumer et les apprécier que depuis peu de temps. Je trouve ça très bien que toi en tant que maman la complimente sur ses cheveux. il faut qu’elle se rende compte de la chance qu’elle a d’avoir ce type de chevelure. En plus ils sont longs et superbes. J’ai fait un article d’ailleurs sur ce sujet 🙂
    Je te souhaite une très belle journée et encore bel article qui je pense va aider beaucoup de frisouilles !

    J'aime

    • Hello,
      Comme je te comprends, dis toi que moi j’ai été défrisé à cause de ça. Et aussi pour la facilité pour le coiffage. C’est génial que tu les assume maintenant, il n’est jamais trop tard il faut le dire!
      Je file voir ton article.
      Des bisous

      J'aime

  7. Sophie DEGREMONT dit :

    coucou ! Elle a des cheveux magnifique ta petite, j’aimerais les avoirs aussi long ^^ sauf qu’ils ont la sale manie de shrinker :/ mais genre bein shrinker en dessous et au dessus ils s’étirent x) j’en peux plus d’eux même si je les préfère depuis que je suis repassée au naturel 🙂
    des bisous !!

    J'aime

    • Ahh le shrinkage c’est quand même bien relou il faut l’avouer. Après, je pense que tu dois connaître les différentes techniques pour les étirer pour moi ça marche bien mais j’avoue avoir la flemme de le faire régulièrement lol
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  8. Quel joli article! Ta fille a des cheveux vraiment magnifiques (et cette longueur!!) mais il est vrai qu’il est difficile d’accepter sa nature au début, surtout que la différence des cheveux bouclés amène souvent des critiques. J’espère qu’elle pourra les aimer un peu plus chaque jour, en tout cas avec une maman au naturel il n’y a pas de doutes, tu as les bons conseils 🙂
    J’ai eu beaucoup de mal aussi à accepter mes cheveux bouclés, mais finalement le passage au naturel à pu me réconcilier avec eux aha, avec le temps on apprend à en être fière, qu’ils soient frisés, bouclés ou crépus, bien soignés comme il faut ça devient un vrai plaisir de les coiffer!
    Bisous

    J'aime

  9. Valerie dit :

    Un superbe article comme toujours. Je rejoins les aitres pour dire qu elle a des cheveux magnifiques. Mais sur qu enfant c est pas facile quand on est pas dans le moule. J espere qu elle se rendra compte de la chance qu elle a, et sur qu avec une maman comme toi elle y arrivera.

    J'aime

  10. Super sujet et super conseils ! Une routine avec sa nature de cheveux serait vraiment une bonne idée, on a tendance à ne pas prendre en considération que les cheveux bouclés nécessitent plus d’attention …

    J'aime

  11. Faire aimer ses cheveux à son enfant c’est toujours compliqué ! J’ai fait un article sur les raisons qui faisaient que je n’aimais pas mes cheveux alors je sais que c’est dur 😕

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s