L’épreuve du maillot, je m’en fiche!

Un peu racoleur comme titre mais je n’en voyais pas d’autre pour vous expliquer mon point de vue. Je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse être étonné qu’une ronde se mette en maillot de bain deux pièces, ou qu’elle se mette simplement en maillot de bain. Comme si, cela nous été interdit, comme si on outrepasser une règle.

S’assumer ne fait pas de nous des gens hors du commun. J’ai simplement envie d’être libre de mes mouvements et de vivre ma vie comme je l’entends. Pourquoi devons-nous nous flageller et suivre les diktats de la minceur. Sous prétexte que l’on n’est pas dans « les normes », la plage, la mer, la piscine devraient nous être interdits?

J’ose dire haut et fort que l’épreuve du maillot, je m’en fiche!

Ce rituel ne devrait justement pas être une épreuve. Il fait chaud, nous n’avons pas tous la chance de partir alors à quoi bon se torturer l’esprit pour savoir si oui ou non, on se mettra en maillot de bain sur la plage : vous partez, alors profitez pleinement.

  • L’épreuve du maillot, pour soi? Ou pour les autres?

-Si en répondant à cette question, la réponse est pour les autres, c’est que vous avez tout faux. Pourquoi devrez-vous vous soucier du regard des autres?

Celui-ci ne devrait pas vous faire douter de votre droit à vous mettre en maillot ou vous affecter plus que cela.

-Si la réponse est pour soi, alors un peu de bienveillance envers soi ne vous fera pas de mal. Ne laissez pas vos complexes ruiner votre été.

Article à lire : Et si on apprenait à se faire et à s’accepter ?

Pourquoi rester couchée sur sa serviette ou profiter de la fraîcheur de l’eau, uniquement en remontant le bas de sa jupe? Vous vous faites du mal! Rester à crever de chaud et espérer passer inaperçue? Vous êtes la seule à rester habillée, alors que vous pourriez vous faire dorer la pilule comme n’importe qui? Très peu pour moi!

Je pars aussi du principe, que la plage est un lieu public ouvert à tous alors comme chez McDo, « venez comme vous êtes ». Vergetures, cellulite, gros ventre, fesses plates et j’en passe, on s’en fout.

Oui, j’ai de la cellulite, des vergetures #êtremaman. Mais, pour rien au monde, je raterai les batailles d’eau avec mes enfants ou ne me baignerait pas, surtout par cette chaleur.

  • Pourquoi complexer?

Quelle que soit notre morphologie, il y a au moins un jour où l’on ne se sent pas au top. Et alors? F**k les complexes, vivez pour vous et vous seule.

Article à lire : Je suis grosse, et alors ?

  • Savoir faire la paix avec soi-même.

Nous ne serons jamais au goût de tout le monde. Mais, l’importance n’est pas justement de se plaire à soi-même? Ce corps qui nous appartient et grâce auquel pouvons faire tellement de choses. Ce corps, qui nous porte et nous supporte, mérite autant d’amour que n’importe quel corps.

Ce corps, on en a qu’un et il mérite le meilleur et qu’on arrête de le cacher. Arrêtez de le maltraiter, de l’ignorer ou de le rendre coupable de vos maux.

  • Refuser que nos complexes nous empêche de vivre.

La vraie vie commence quand on réalise qu’on en a qu’une. Impossible de savoir si elle sera longue ou pas, alors profitez de chaque moment. Créez votre bonheur au quotidien et arrêtez de complexer pour un rien.

Personne n’est parfait, même si à ce jour avec les réseaux, on veut nous faire croire le contraire. Il faut savoir vivre avec nos « petits défauts », faire la paix avec soi-même et profiter de l’instant présent. Profiter de la vie simplement.

En attendant de vous retrouver dans un nouvel article. Je vous embrasse. Prenez soin de vous. Kiffez votre été.

XoXo

simplement marilyne

Publicités

10 réflexions sur “L’épreuve du maillot, je m’en fiche!

  1. Je suis bien d’accord avec toi ! En plus honnêtement, quand on profite de ces vacances sur la plage, on a autre chose a faire que de regarder la cellulite ou le tour de taille de sa voisine : les autres vivent leur vie sans se soucier de nous en particulier, le regard des autres bien souvent n’existe pas c’est plutôt la façon dont nous avec nos complexes, pensons que les autres nous voit. Donc cela dépend finalement de nous d’ou l’importance d’essayer d’être bienveillant avec soi même 😊 même si c’est pas toujours facile…. En tout cas merci pour ton article !

    Aimé par 1 personne

  2. Ton article me fait penser au mouvement « Bikini body ferme ta gueule » de Laura Calu pour parler de la pression sociale sur les femmes au moment des vacances d’été. Ça fait du bien de voir ce genre d’article. J’ai passé plusieurs années à détester mon corps, aujourd’hui j’affiche fièrement mes vergetures à la plage 🙂

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai que ce hastag défile beaucoup.
      Ce qui est dommage de se faire du mal pour rien. Car au final, notre vie nous appartient.

      Profite bien de tes vacances et kiffe ton body

      J'aime

  3. Juste un petit mot pour vous signaler qu’on assimile trop injustement complexes et vergetures ou cellulite..
    Non, les tailles 34 aussi ont des complexes, même si personne n’en parle jamais.
    Il n’y a pas de corps de rêve, ou plutôt toutes les femmes ont un corps de rêve.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.